Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-6595

de Bert Anciaux (sp.a) du 29 juin 2012

au ministre des Entreprises publiques, de la Politique scientifique et de la Coopération au développement, chargé des Grandes Villes

Société nationale des chemins de fer belges - Gares ferroviaires - Toilettes publiques - Heures de fermeture - Directives

Société nationale des chemins de fer belges
hygiène publique
gare ferroviaire

Chronologie

29/6/2012 Envoi question
24/7/2013 Rappel
28/4/2014 Fin de la législature

Question n° 5-6595 du 29 juin 2012 : (Question posée en néerlandais)

Il paraît que les toilettes publiques de la gare de Louvain ferment à 18h30. De nombreux voyageurs - et je partage leur avis - trouvent cela inacceptable. Offrir des toilettes publiques dans les gares (au moins tant que des trains y circulent) fait, selon moi, partie des missions fondamentales de service de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB). On offre ainsi un confort élémentaire, on évite que certaines personnes ne satisfassent leurs besoins dans des endroits moins appropriés et on prévient les mauvaises odeurs et autres problèmes que l'on observe souvent dans les gares et aux abords de celles-ci.

Mes questions sont les suivantes.

1) Est-il vrai que les toilettes de la gare de Louvain ferment à 18h30 ? Le ministre peut-il l'expliquer ? Reconnaît-il qu'offrir des toilettes publiques dans les gares fait foncièrement partie des missions premières et du service de la SNCB ?

2) Existe-t-il des directives sur les heures de fermeture des toilettes dans les gares ? Existe-t-il des directives générales (hygiène, heures d'ouverture, nombre, etc.) sur les toilettes dans les gares ou bien cela est-il laissé à l'appréciation du gestionnaire local de la gare ? La SNCB assure-t-elle un contrôle (centralisé) de qualité ?

3) Certaines gares en service sont-elles dépourvues de toilettes ? Lesquelles ? Existe-t-il des projets d'aménagement de toilettes dans ces gares ?

4) La ministre précédente a annoncé qu'elle voulait investir davantage dans des toilettes équipées de serrures à monnayeur qui ne seraient accessibles qu'après paiement. Dans combien de gare les toilettes sont-elles déjà dotées de telles serrures ? Le ministre approuve-t-il cette idée ? Admet-il que ce système peut réduire l'accessibilité (qui a d'ailleurs toujours une pièce de monnaie en poche ?) et ce système n'aura-t-il pas d'effets pervers (mauvaises odeurs dans et autour des gares) ?