Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-5880

de Martine Taelman (Open Vld) du 15 mars 2012

au ministre des Entreprises publiques, de la Politique scientifique et de la Coopération au développement, chargé des Grandes Villes

Société nationale des chemins de fer belges - Infrabel - Vol de cuivre - "Tapis trébucheurs" - Prévention - Mesures

Société nationale des chemins de fer belges
réseau ferroviaire
cuivre
vol

Chronologie

15/3/2012 Envoi question
6/7/2012 Réponse

Question n° 5-5880 du 15 mars 2012 : (Question posée en néerlandais)

Les vols de cuivre constituent un phénomène récurrent sur le réseau ferroviaire belge. Le coût de ces vols est souvent élevé. En effet, outre la valeur du métal volé, cela mène souvent à des retards importants sur le réseau. Aux Pays-Bas, le gestionnaire d'infrastructure ProRail teste des « tapis trébucheurs » (« struikelmatten ») placés entre les rails, qui empêchent marcher sur les voies. Au Royaume-Uni, de tels tapis sont déjà utilisés depuis quelques temps.

J'aimerais obtenir des réponses du ministre aux questions suivantes :

1) Quelles mesures Infrabel a-t-il prises ces dernières années pour réduire le nombre de vols de cuivre ?

2) Le ministre envisage-t-il l'installation de ces « tapis trébucheurs » (« struikelmatten ») pour prévenir les vols de cuivre ? Des données chiffrées sont-elles disponibles au Royaume-Uni ou dans d'autres pays, permettant d'évaluer l'opportunité de cette mesure ?

Réponse reçue le 6 juillet 2012 :

Je prie l'honorable membre de bien vouloir se référer à la réponse communiquée à la question orale 10400 lors de la commission Infrastructure de la Chambre du 2 mai 2012 (CRABV 53 COM 466 pages 10 et 11).