Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-5670

de Cécile Thibaut (Ecolo) du 17 février 2012

au ministre des Entreprises publiques, de la Politique scientifique et de la Coopération au développement, chargé des Grandes Villes

Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) - Nouvelles automotrices Desiro - Homologation - Lignes vers le Grand-Duché de Luxembourg - Nombre d'automotrices affectées

Société nationale des chemins de fer belges
transport ferroviaire
réseau ferroviaire
véhicule sur rails
transport transfrontalier
Luxembourg

Chronologie

17/2/2012 Envoi question
19/9/2012 Réponse

Question n° 5-5670 du 17 février 2012 : (Question posée en français)

Comme vous le savez la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) a commandé à la firme Siemens des automotrices Desiro qui devraient prendre leur service d'ici peu.

Ce matériel est stratégique pour l'exploitation des lignes frontalières du sud Luxembourg. Elles devraient circuler sur l'axe Athus-Meuse en direction du Grand-Duché mais surtout permettre aux trains locaux de la ligne 162 de rejoindre la ville de Luxembourg sans rupture de charge, ainsi que de renforcer un service aujourd'hui déficient.

Le matériel actuel est en effet à la fois en nombre insuffisant pour assurer les navettes dans des conditions de confort raisonnable pour des voyageurs - nombreux - qui se rendent chaque jour à Luxembourg. Elles sont aussi peu efficaces pour des services locaux (temps de freinage, patinage en automne, …).

Si je suis bien informée, un parcours d'essai a été effectué au début du mois de février 2012 depuis Charleroi vers Athus, où la rame faisait un tête-à-queue. Ce tête-à-queue à Athus alimente les rumeurs.

J'aimerais donc savoir si vous pouvez me confirmer que ce matériel sera bien mis en service à la date prévue. Mon souci porte principalement sur l'homologation luxembourgeoise.

Par ailleurs, pourriez-vous m'indiquer quel est le nombre de rames que la SNCB prévoit d'affecter aux services sur l'axe Athus-Meuse, ainsi que sur la ligne 162 ?

Réponse reçue le 19 septembre 2012 :

Tout d’abord, il est utile de rappeler que ce qu’on appelle un tête à queue dans le jargon ferroviaire. C’est une opération tout à fait normale qui consiste à inverser le sens de la marche du train qui arrive en bout de ligne. 

L’homologation des AM08 bitension sur le réseau Infrabel est terminée depuis la mi-avril 2012. Jusqu’à présent, la SNCB a réceptionné 8 rames. Celles-ci sont utilisées pour assurer d’une part les premiers parcours commerciaux (Athus-Meuse, Braine-l’Alleud, Alost, Nivelles – Anvers, Charleroi – Erquelinnes) et d’autre part, la formation du personnel de conduite, d’accompagnement et d’entretien. Les tests d’endurance à effectuer et la formation du personnel monopolisant la plupart des rames, ce qui ne lui permet pas temporairement de les engager massivement dans le service commercial.

Pour ce qui concerne l’homologation luxembourgeoise, celle-ci est prévue fin 2013, date à laquelle le réseau CFL sera équipé de l’ETCS. En effet, les AM08 sont équipées des systèmes ETCS, avec la fonction TBL1+ activée – les plus modernes actuellement – mais ne sont pas pourvues du système Luxembourgeois MEMOR2+, appelé à disparaître fin 2016.  

Ce dossier illustre clairement la nécessité d’un système de sécurité interopérable. En l’absence d’un tel système, c’est une adaptation du service convenue avec les CFL qui permettra de continuer à offrir une liaison vers le Luxembourg.