Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-5469

de Nele Lijnen (Open Vld) du 1 février 2012

au ministre des Entreprises publiques, de la Politique scientifique et de la Coopération au développement, chargé des Grandes Villes

Journées de grève - Secteur privé - Secteur public - Entreprises publiques - Société nationale des chemins de fer belges - Grève sauvage

entreprise privée
entreprise publique
grève
statistique officielle
répartition géographique
fonction publique

Chronologie

1/2/2012 Envoi question
25/9/2013 Rappel
18/10/2013 Réponse
29/10/2013 Rappel

Aussi posée à : question écrite 5-5470
Aussi posée à : question écrite 5-5471

Question n° 5-5469 du 1 février 2012 : (Question posée en néerlandais)

Dans une interview donnée au magazine Knack le 19 octobre 2011 («  Celui qui touche aux allocations de chômage peut s'attendre à de vives protestations », pp. 6-12), le secrétaire général de la FGTB wallonne prétend que le nombre de journées de grève a fortement diminué en Wallonie et que, certaines années, il est même à un niveau plus bas qu'en Flandre.

À la suite de cette déclaration, j'aimerais obtenir du ministre une réponse aux questions suivantes :

1) Quel a été le nombre annuel de journées de grève (y compris les courtes interruptions de travail !) de 2007 à 2011 dans les régions flamande, wallonne et de Bruxelles-Capitale : (a) Dans le secteur privé ? (b) Dans le secteur public ? (c) Dans les entreprises publiques, hors la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) ? (d) à la SNCB ?

2) Dans combien d'entreprises ou services publics des grèves ou des courtes interruptions de travail ont-elles eu lieu de 2007 à 2011 dans les régions flamande, wallonne et de Bruxelles-Capitale : (a) Dans le secteur privé ? (b) Dans le secteur public ? (c) Dans les entreprises publiques, hors la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) ? (d) à la SNCB ?

3) Combien de ces grèves et interruptions de travail étaient-elles sans préavis, des grèves « sauvages » ?

4) Est-il vrai que le nombre de journées de grève (y compris les courtes interruptions de travail) a été, certaines années, plus élevé en Flandre qu'en Wallonie ? (a) Cela vaut-il tant pour le nombre de grèves et interruptions de travail annoncées que pour le nombre de grèves et d'interruptions de travail sauvages  ? (b) Dans l'affirmative, quand précisément et selon quels paramètres ? (c) Quelles sont les causes principales ?

5) (a) Quel a été le nombre annuel de grèves et d'interruptions de travail à la SNCB de 2007 à 2011 dans les provinces de Hainaut, de Liège, d'Anvers et à Bruxelles ? (b) Combien de ces grèves et interruptions de travail étaient-elles des grèves sauvages ?

Réponse reçue le 18 octobre 2013 :

1. et 5. Au sein du Groupe Société nationale des chemins de fer belges (SNCB), il y a eu nef jours de grève en 2007 dont un qui a concerné l'ensemble du pays, six la Région Wallonne et un la Région de Bruxelles-Capitale. Des actions ont été menées un jour durant tant en Flandre qu’en Wallonie.

En 2008, il y a eu dix jours de grève dont quatre jours d’actions au niveau national et deux jours touchant spécifiquement la Wallonie. Des actions simultanées ont eu lieu durant un jour en Wallonie et en Région de Bruxelles-Capitale, tandis que des actions simultanées ont eu lieu trois jours durant en Flandre et en Wallonie.

En 2009, il y a eu onze jours de grève dont un en Flandre, deux en Wallonie et huit au niveau national.

En 2010, il y a eu dix-huit jours de grève dont deux en Flandre, un en Wallonie, un en Région de Bruxelles-Capitale, deux simultanément en Wallonie et en Région de Bruxelles-Capitale, un simultanément en en Wallonie et en Flandre et onze au niveau national.

En 2011, il y a eu vingt-et-un jours de grève dont dix en Wallonie, deux en Région de Bruxelles-Capitale et neuf au niveau national.

Il est à remarquer qu’il y a lieu de ne pas confondre l’appellation « jours de grève » et« ‘actions de grève ». Les jours de grève correspondent aux dates au cours desquelles une interruption de travail a eu lieu. Par ailleurs, il peut y avoir plusieurs actions de grève lors d’une journée de grève, tout comme une action de grève peut durer une ou quelques heures, voire même plusieurs jours.

2. Sans objet.

3. En 2007, il y a eu set actions spontanées.

En 2008 : trois

En 2009 : huit

En 2010 : onze

En 2011 : onze

4. Pour ce qui est du Groupe SNCB, cette affirmation n’est pas correcte.