Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-4950

de Martine Taelman (Open Vld) du 28 décembre 2011

au ministre des Entreprises publiques, de la Politique scientifique et de la Coopération au développement, chargé des Grandes Villes

Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) - Matériel roulant - Entretien - Sous-traitance

Société nationale des chemins de fer belges
véhicule sur rails
entretien

Chronologie

28/12/2011 Envoi question
21/2/2012 Réponse

Réintroduction de : question écrite 5-2849

Question n° 5-4950 du 28 décembre 2011 : (Question posée en néerlandais)

Ces dernières années, le réseau de chemins de fer a connu de sérieux et multiples retards ou suppressions de trains. La cause souvent invoquée en est le manque de matériel disponible.

Le matériel roulant est régulièrement retiré du réseau pour être entretenu. Cet entretien se fait principalement dans les ateliers de la SNCB.

Je souhaiterais par conséquent obtenir de la ministre des réponses aux questions suivantes:

1) Combien de véhicules, de voitures ou de locomotives ont-ils été rentrés pour entretien dans les ateliers de la SNCB lors de l'année écoulée ? J'aimerais obtenir l'information par type de matériel et par atelier.

2) Quel est en moyenne le pourcentage de matériel non disponible pour cause d'entretien ? J'aimerais une comparaison avec les réseaux de chemins de fer des pays voisins.

3) Certains types de véhicules, de voitures ou de locomotives nécessitent-ils un entretien significativement plus ou moins important que la moyenne ? Dans l'affirmative, lesquels ?

4) La ministre pense-t-elle que l'entretien des véhicules de chemins de fer est une tâche essentielle de la SNCB ? Envisage-t-on la sous-traitance de l'entretien ?

Réponse reçue le 21 février 2012 :

1) Le nombre d'entretiens effectués en 2011 par atelier et par type de matériel est le suivant :

Atelier

Automotrices

Autorails 

Locomotives électriques

Voitures

Forest

 

 

 

595

Schaerbeek

241

 

 

804

Merelbeke

317

302

173

 

Kortrijk

 

 

 

423

Oostende

399

 

213

468

Antwerpen

 

 

300

17

Hasselt

413

288

 

242

Kinkempois

311

 

338

 

Liers

 

 

 

243

Stockem

164

127

26

 

Charleroi

462

95

83

 

Châtelet

 

 

 

430

Total

2307

812

1133

3222

2) En moyenne, 14 % du matériel de traction se trouve hors service pour maintenance et réparation, et plus de 5 % pour des travaux de révision et de modernisation. La légère hausse du nombre d’immobilisations s’explique par l’effort très important apporté au niveau de l’installation de la TBL1+ et des très mauvaises conditions météorologiques début 2011.

La Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) ne dispose pas des données d'autres réseaux ferroviaires.

3) Les autorails diesel AR41 nécessitent davantage d'entretien (tous les 10 000 km au lieu de tous les 40 000 comme la majorité du matériel).

4) La répartition des tâches est en réflexion dans le cadre de la réforme des structures du groupe, qui devra créer davantage de cohérence et de transparence en ce qui concerne l’organisation du groupe et de ses missions.