Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-4756

de Bert Anciaux (sp.a) du 28 décembre 2011

au ministre des Entreprises publiques, de la Politique scientifique et de la Coopération au développement, chargé des Grandes Villes

Société nationale des chemins de fer belges - Retards - Incidents - Information des voyageurs - Communication meilleure et plus rapide

Société nationale des chemins de fer belges
transport de voyageurs
information du consommateur
durée du transport

Chronologie

28/12/2011 Envoi question
18/9/2012 Réponse

Réintroduction de : question écrite 5-3742

Question n° 5-4756 du 28 décembre 2011 : (Question posée en néerlandais)

La direction du département Voyageurs de la SNCB a promis dans les médias un système de software centralisé qui permettrait à chacun, y compris les accompagnateurs de train, d'être informé très rapidement en cas de problèmes. Dans les nouveaux trains, les informations seront diffusées au moyen d'écrans qui, de plus, renseigneront aussitôt les nouveaux temps de parcours. Les accompagnateurs de train bénéficieront de formations complémentaires afin d'être en mesure de communiquer avec précision lors de problèmes."Vous serez désormais informé dans les trois minutes de l'immobilisation d'un train sur le réseau", tel est le beau message prometteur.

Voici mes questions.

1) La ministre confirme-t-elle que la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) compte améliorer radicalement l'information des voyageurs ?

2) Quand les mesures annoncées, entre autres le système de software décentralisé, l'information des accompagnateurs de train au moyen de leur ordinateur portable, les écrans dans les trains et la formation seront-elles concrètement mises en œuvre ?

3) À partir de quand les voyageurs seront-ils informés, dans les trois minutes de l'immobilisation d'un train, de la cause et des conséquences en termes de temps de parcours et de localisation ?

Réponse reçue le 18 septembre 2012 :

Je prie l'honorable membre de bien vouloir se référer à la réponse communiquée le 23 avril 2012 à la question écrite 179 (QRVA 53 062 pages 288 à 291) et à la question orale 13077 lors de la commission Infrastructure de la Chambre du 17 juillet 2012 (CRIV 53 COM 549 pages 14 et 15).