Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-4748

de Bert Anciaux (sp.a) du 28 décembre 2011

au ministre des Entreprises publiques, de la Politique scientifique et de la Coopération au développement, chargé des Grandes Villes

Anvers - Gare centrale - Expositions - Société nationale des chemins de fer belges (SNCB)

Société nationale des chemins de fer belges
gare ferroviaire
manifestation culturelle

Chronologie

28/12/2011 Envoi question
20/3/2012 Réponse

Réintroduction de : question écrite 5-3317

Question n° 5-4748 du 28 décembre 2011 : (Question posée en néerlandais)

Les médias ont récemment fait état d'un accord mal exécuté relatif à une exposition d'Evy Raes à la gare centrale d'Anvers. Selon la SNCB Holding, c'est à cause d'un malentendu que cette exposition a été fermée une semaine trop tôt et remplacée par des publicités pour Nokia et la ville de Liège.

Il ressort des informations relatives à cette affaire que la SNCB offre régulièrement et gratuitement à des artistes l'opportunité d'exposer dans ce magnifique hall. Il va sans dire que cette initiative est digne d'éloge et peut même servir d'exemple pour de nombreux autres bâtiments publics.

D'où les questions suivantes.

1) Dans quelles gares la SNCB offre-t-elle aux artistes l'opportunité d'exposer leurs œuvres?

2) La ministre peut-elle fournir une liste des artistes qui ont pu exposer ces dernières années dans les gares?

3) Comment ce système fonctionne-t-il concrètement? Qui peut se porter candidat? Qui assure la sélection? Qui détermine le calendrier? Comment ce système est-il rendu public?

4) La SNCB se fait-elle aider à ce sujet par des experts? Si oui, lesquels et pourquoi ces experts-là? Comment cette publicité a-t-elle lieu?

5) Quel système la SNCB applique-t-elle pour offrir, dans une gare, un emplacement très visible aux messages commerciaux (par exemple de Nokia ou de la ville de Liège)? Quels sont les tarifs appliqués? Comment se déroulent la demande et l'attribution? Existe-t-il des règles éthiques, esthétiques, relatives à la communication, etc?

Réponse reçue le 20 mars 2012 :

1.   L’attractivité des gares est en constante croissance. Le rôle des gares a évolué : d’un endroit où l’on se rend pour prendre le train, les gares deviennent un véritable lieu de rencontre, qui fait partie intégrante de l’effervescence urbaine. Ces dernières années, les demandes en vue de réaliser dans les gares des projets culturels et autres ont énormément augmenté, ce qu’encourage d’ailleurs fortement la Société nationale des chemins de fer belges(SNCB) Holding ainsi qu’il ressort du slogan « La Gare vit ».  

Les artistes ont en principe le loisir d’exposer leurs œuvres dans toutes les gares, mais la plupart du temps leur intérêt se porte de préférence sur les gares les plus fréquentées.  

2.   Le nombre de projets artistiques acceptés est élevé. Pour donner un aperçu de la diversité des demandes, la SNCB Holding se limitera à la liste de 2011.  

Anvers-Central

-       ‘Egg Kunstproject’ avec Saskia De Coster (du 7 mars au 13 mars inclus)

-       ‘Art in All of Us’ avec des photos d’Anthony Asael et Stéphanie Rabemiafara (du 15 mars au 8 mai inclus)

-       première présentation du poème ‘Bericht aan de reiziger’, Jan Van Nijlen avec Brigitte Raskin (18 mars)

-       ‘Black Box / Camera obscura’, projet de fin d’études ; des étudiants de Saint-Luc, à Bruxelles, ont aménagé dans le cadre de leur projet de fin d’études, une petite chambre noire à l’esthétique soignée dans le hall de gare, conçue comme un véritable projet artistique qui, au moyen d’une grande camera ‘obscura’, reflète la projection du monde extérieur (= le hall de gare) (du 30 mars au 7 avril)

-       breakdance (1 avril et 8 avril)

-       Fondation ‘Lezen’ (23 avril)

-       exposition sur photo bannières, photographe Mieke Wijnen (du 11 avril au 25 avril inclus)

-        ‘Face on’, avec des projections de  ‘graphics’ (images lumineuses) sur la façade de la gare, dans le cadre d’Anvers Capitale Européenne de la Jeunesse (du 15 avril au 27 octobre)

-       concert avec des coquillages comme instruments de musique (8 mai)

-       ‘Koninklijk Mannenkoor Gruno Groningen’ dans le hall de gare (escalier monumental) avec 55 chanteurs a capella (12 mai)

-       Oeuvre d’art ‘Transfer’ du ‘Nederlands Atelier HSL’ (du 15 août au 31 octobre)

-       ‘Vlaamse interieurs’ Evy Raes (du 18 septembre au 2 octobre)

-       Représentation a capella par un chœur allemand sur l’escalier monumental dans le hall de gare d’Anvers-Central (3 octobre)

-       Exposition photos lauréats Europa Nostra à Anvers-Central (du 21 au 30 octobre) 

Boechout

-       ‘Boechoutse Lente’ : art conceptuel sur la façade latérale de la gare de Boechout : arts figuratifs de Bram Kingsbergen, Jan Bosschaerts, François Blommaerts, Jan Muskee, et langage artistique conceptuel de  David De Pooter (du 9 mai au 29 mai) 

Bruges

-       ‘Vlaamse interieurs’ Evy Raes (du 30 octobre au 13 novembre).  

Bruxelles-Central

-       Mathilde Renault (27 mai, 30 mai, 01 juin, 03 juin, 04 juin, 06 juin, 07 juin)

-       projection vidéo Nicolas Provost dans le hall de la gare, dans le cadre de l’exposition ‘Moving Stories’, réalisée par l’ASBL Cimatics, avec Nicolas Wierinck (du 2 août au 11 septembre)

-       ‘Klara Festival’ avec le groupe de percussions Bagadski (1er septembre)

-       Prestation de jazz de Frank Vaganée, organisée par vtbKultuur dans le cadre de Art@Noen (22 septembre)

-       Lecture de Luckas Van der Taelen, accompagnement musical Kloot Per W (20 octobre) 

Bruxelles-Congrès

-       ‘Brussels Eye’ (30 juin au 30 août)

-       Soirée ‘Flash Cocotte’ (10 septembre 2011)

-       ‘Chambre d’Ecoute’ (14 septembre)

-       ‘Esthse muzikale avond’ (23 septembre)

-       projection court-métrage ‘Bloody Eyes’ de Joachim Olender (5 octobre) 

Bruxelles-Midi

-       Mathilde Renault (26 mai)

-       ‘TodaysArts’ : festival international des arts centré sur les oeuvres audiovisuelles (Cimatics)  (du 30 septembre au 2 octobre)

-       ‘Video Art Cube’ ( du 1er août au 25 septembre)

-       ‘Decostation’ : oeuvres d’art autour de la gare, notamment d’Anna Touvron et du collectif LUndessens. 

Charleroi

-       ‘Coeur de ville’, ville (de juin à octobre 2011)

-       ‘Jeunes’ (d’octobre à novembre 2011) 

Gand-Saint-Pierre

-       Mathilde Renault (16 mai)

-       ‘Vlaamse interieurs’ Evy Raes (du 2 octobre au 16 octobre) 

Liège-Guillemins

-       Exposition ‘Le labo des mystères’ (du 28 septembre au 14 octobre)

-       Street dance show (8 octobre) 

Malines

-       ‘Festival van Vlaanderen’ (6 avril)

-       ‘Vlaamse interieurs’ Evy Raes (du 16 octobre au 30 octobre)  

Malines-Nekkerspoel : projet vidéo dans le cadre de ‘Contour 2011 - 5e Biennale voor Bewegend Beeld’, un projet artistique réalisé en ville. Œuvres d’Anne-Mie Van Kerckhoven, Jennifer West et Dennis Tyfus (du 27 août au 30 octobre) 

Namur

- Exposition regroupant divers artistes wallons (8 octobre et 9 octobre) 

3.   4. et 5. Toutes les demandes sont centralisées au niveau de la direction du district (demandes régionales), ou au niveau du service de communication de la SNCB Holding à Bruxelles (niveau national).  

Un avis est alors demandé auprès des différents services concernés (responsables de gare, service de sécurité, SNCB, Infrabel). Il n’est d’ordinaire pas demandé avis à des experts. Ceci retarderait le processus et ferait grimper les coûts. A l’exception toutefois d’Anvers, où le nombre de demandes est le plus élevé.  L’avis du conservateur du Middelheim est régulièrement demandé  (à titre gracieux) concernant l’organisation de manifestations dans le bâtiment monumental.   

La demande et le thème de l’action doivent répondre aux critères suivants :

La première demande arrivée a la priorité, pour autant que cela n’entre pas en conflit avec d’autres événements planifiés en amont, ou avec les activités propres.  

La décision finale est prise par le service central de communication, compte tenu des critères et avis. Il est ainsi veillé (ou recherché) à ce que les décisions soient uniformes et logiques.  

Tous les membres du personnel sont informés de cette procédure et peuvent les orienter vers le service de communication ou la direction du district. La procédure est également publiée sur le site web www.lagare.be , où figurent également les coordonnées de contact des agents qualifiés.

 En ce qui concerne les actions commerciales, elles sont gérées de A à Z (de la demande et de la commande à la réalisation et à la facturation) par Publifer. Cette filiale de la SNCB Holding  à l’exclusivité de la vente d’espaces/signes publicitaires dans les gares (affichage, sampling, etc.). Par gare, il est également prévu des endroits supplémentaires en vue d’actions commerciales (payantes). Il a à cet égard été tenu compte de l’espace disponible et du passage aisé des clients. En cas de doute, Publifer soumet la demande au service central de communication.