Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-4745

de Bert Anciaux (sp.a) du 28 décembre 2011

au ministre des Entreprises publiques, de la Politique scientifique et de la Coopération au développement, chargé des Grandes Villes

Belgique - Cabines téléphoniques publiques - Évolution - Utilisation - Enlèvement - Service téléphonique universel

téléphone
service universel

Chronologie

28/12/2011 Envoi question
28/4/2014 Fin de la législature

Réintroduction de : question écrite 5-2980

Question n° 5-4745 du 28 décembre 2011 : (Question posée en néerlandais)

À la suite du développement du téléphone portable, les cabines téléphoniques publiques disparaissent de nos rues.

Je souhaite poser les questions suivantes à ce sujet :

1) Combien de cabines téléphoniques publiques existe-t-il encore aujourd'hui en Belgique ? Comment ce chiffre a-t-il évolué au cours des dix dernières années ?

2) La ministre dispose-t-elle de données en ce qui concerne l'utilisation des cabines téléphoniques existantes ? Le nombre d'appels donnés au départ de ces cabines téléphoniques est-il enregistré ? Dans l'affirmative, la ministre peut-elle évaluer le nombre d'appels émis au cours des dix dernières années ?

3) Sur la base de quels critères décide-t-on de procéder ou non à l'enlèvement d'une cabine téléphonique ?

4) Qu'advient-il des cabines téléphoniques enlevées ? Des idées ou projets existent-ils en vue d'utiliser l'infrastructure à d'autres fins ?

5) Existe-t-il des directives en vue de conserver un nombre adéquat de cabines téléphoniques ? De quelle manière le service téléphonique universel est-il assuré ?