Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-4440

de Bart Laeremans (Vlaams Belang) du 28 décembre 2011

au ministre des Entreprises publiques, de la Politique scientifique et de la Coopération au développement, chargé des Grandes Villes

Compagnies ferroviaires étrangères - Dénomination unilingue de la ville de Bruxelles - Mesures

transport de voyageurs
Région de Bruxelles-Capitale
emploi des langues

Chronologie

28/12/2011 Envoi question
15/2/2012 Réponse

Réintroduction de : question écrite 5-2367

Question n° 5-4440 du 28 décembre 2011 : (Question posée en néerlandais)

À l'étranger, nos villes et singulièrement Bruxelles sont souvent désignées par l'appellation française et pas par « Brussel-Bruxelles ». Il apparaît maintenant que, dans le cadre des transports par rail, notre Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) y aurait contribué en priant explicitement les compagnies ferroviaires étrangères de faire usage de « Bruxelles » en français exclusivement.

Je souhaiterais une réponse aux questions suivantes :

1) La ministre peut-elle confirmer que la SNCB a demandé aux compagnies ferroviaires étrangères de n'employer que cette dénomination ? Si oui, quelle est sa réaction ?

2) Qu'entreprend-on pour éviter une répétition de pareilles pratiques étranges ?

Réponse reçue le 15 février 2012 :

SNCB Europe me signale ne pas avoir connaissance qu’il aurait été demandé à d’autres entreprises ferroviaires de faire exclusivement usage de la dénomination ‘Bruxelles’.