Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-4222

de Lieve Maes (N-VA) du 28 décembre 2011

au ministre des Entreprises publiques, de la Politique scientifique et de la Coopération au développement, chargé des Grandes Villes

Réseau express régional (RER) - Portions terminées - Influence sur le nombre de voyageurs

Société nationale des chemins de fer belges
transport de voyageurs
transport public
statistique officielle

Chronologie

28/12/2011 Envoi question
19/3/2012 Réponse

Réintroduction de : question écrite 5-759

Question n° 5-4222 du 28 décembre 2011 : (Question posée en néerlandais)

Le réseau express régional est un projet pluriannuel ambitieux du groupe SNCB qui doit permettre d'absorber l'augmentation du trafic prévue et la diminution de l'utilisation de la voiture. Il devrait aussi constituer un bol d'oxygène pour l'environnement.

Bien que l'ensemble du projet soit toujours en cours, les travaux prévus par le projet RER sur les lignes 36 (vers Louvain) et 96 (Hal) sont terminés depuis quelques années. Sur ces lignes, le nombre de voies est passé de deux à quatre et l'influence positive des travaux réalisés devrait donc déjà être perceptible. On peut ainsi s'attendre à ce que le nombre de voyageurs sur ces lignes ait crû relativement plus vite que sur le reste du réseau ferroviaire belge.

D'où ces questions :

1. Quelle a été l'évolution du nombre de voyageurs sur la ligne 36 de 2005 jusqu'à présent ? Je souhaiterais une ventilation des chiffres par gare.

2. Quelle a été l'évolution du nombre de voyageurs sur la ligne 96 de 2005 jusqu'à présent ? Je souhaiterais une ventilation des chiffres par gare.

3. Quelles sont les prévisions de nombres de voyageurs avancées pour ces lignes au cours des prochaines années ? Ces prévisions sont-elles parallèles aux prévisions générales formulées pour les nombres de voyageurs sur l'ensemble du réseau ferroviaire ?

4. Des conditions secondaires doivent-elles encore être remplies pour que cette évolution se confirme pleinement (comme des voies d'accès, des correspondances avec des bus, des parkings, etc.) ?

Réponse reçue le 19 mars 2012 :

1.   et 2. En moyenne, le nombre de voyageurs sur la ligne 36 (entre Leuven et Bruxelles) et sur la ligne 96 (entre Braine-le-Comte et Bruxelles) a augmenté annuellement de 3,5 % à 4,5 %. cette croissance répond aux objectifs fixés en la matière dans le Contrat de gestion, à savoir une croissance annuelle moyenne de 3,8 %.

3.   Selon l'étude RER article 13 de la Convention RER, pilotée par le Service public fédéral (SPF) Mobilité et Transports, la part de marché du transport public (train, tram, bus, métro) dans la zone RER passera de 26,9 % à 35,1 %.

4.   Dans le cadre du développement du RER, la SNCB et les sociétés régionales de transports en commun De Lijn, la STIB et la TEC alignent leurs offres respectives, et un certain nombre de points nodaux de correspondance sont définis et certifiés.

L’accès aux gares est très important en termes de capacité d’accueil d’un nombre croissant de voyageurs. C’est pourquoi il est consacré pour tous les projets RER, une attention toute particulière à l’aménagement des environnements de gare et aux correspondances avec les transports en commun.

À titre d’exemple, sur la ligne 36, le point de la situation de la capacité des parkings pour automobiles et des abris pour vélos est le suivant :

·         Herent : 225 emplacements de parking pour automobiles, 88 abris pour vélos ;

·         Veltem : 228 emplacements de parking pour automobiles, 120 abris pour vélos ;

·         Erps-Kwerps : 52 emplacements de parking pour automobiles, 60 abris pour vélos ;

·         Kortenberg : 50 emplacements de parking pour automobiles, 103 abris pour vélos ;

·         Nossegem : 58 emplacements de parking pour automobiles, 72 abris pour vélos ;

·         Zaventem : 259 emplacements de parking pour automobiles, 404 abris pour vélos ;

·         Diegem : 33 emplacements de parking pour automobiles, 166 abris pour vélos ;

·         Ruisbroek : 133 emplacements de parking pour automobiles, 57 abris pour vélos ;

·         Lot : 112 emplacements de parking pour automobiles, 26 abris pour vélos ;

·         Buizingen : 63 emplacements de parking pour automobiles, 16 abris pour vélos ;

·         Halle : 718 emplacements de parking pour automobiles, 604 abris pour vélos ;

·         Lembeek : 109 emplacements de parking pour automobiles, 26 abris pour vélos.