Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-3945

de Guido De Padt (Open Vld) du 28 décembre 2011

au ministre des Entreprises publiques, de la Politique scientifique et de la Coopération au développement, chargé des Grandes Villes

SNCB - Vélo emporté dans le train - Nombre - Vélos pliables

Société nationale des chemins de fer belges
transport de voyageurs
véhicule à deux roues
titre de transport
statistique officielle

Chronologie

28/12/2011 Envoi question
9/2/2012 Réponse

Réintroduction de : question écrite 5-1826

Question n° 5-3945 du 28 décembre 2011 : (Question posée en néerlandais)

Un usager des chemins de fer qui souhaite emporter son vélo dans le train a deux possibilités. Il peut acheter une « carte vélo-carte tandem » de cinq euros lui permettant d'effectuer un trajet simple avec un vélo ou un tandem. La seconde option consiste à acheter un « libre parcours d'un jour » qui lui permet d'emporter son vélo dans le train tout au long de la journée et à travers tout le pays. Ce libre parcours coûte huit euros.

De très nombreux voyageurs utilisent aujourd'hui un vélo pliable pour se déplacer. Ils emportent ce vélo pliable comme un bagage sans rien payer.

Je souhaiterais obtenir une réponse aux questions suivantes.

1. La ministre dispose-t-elle de statistiques sur le nombre de vélos transportés par la SNCB au cours des cinq dernières années, ventilées en fonction du type de carte de transport (carte vélo ou libre parcours) ? Dispose-t-elle d'informations sur le nombre de vélos pliables transportés au cours de cette même période ?

2. Estime-t-elle qu'il est question ici d'une discrimination entre les voyageurs qui emportent un vélo ? Pense-t-elle qu'il soit nécessaire de prendre des mesures ?

Réponse reçue le 9 février 2012 :

1.Le système de données de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) ne permet d’établir les chiffres en question que pour les deux dernières années complètes. Le nombre de billets émis répartis par type de billet et par année est le suivant :

Carte trajet (carte de transport)

Carte journalière (libre parcours)

Les chiffres ci-dessus indiquent clairement qu’une majorité des voyageurs emportant un vélo/tandem classique à bord du train effectuent le plus souvent un trajet simple.

Les chiffres relatifs au transport de vélos pliants ne sont pas disponibles, étant donné qu’ils peuvent être transportés gratuitement et ne requièrent dès lors aucun enregistrement.

2. Non. Le transport de vélos pliants est gratuit vu que ceux-ci peuvent être emportés par le voyageur lui-même, sans intervention particulière du personnel de vente ou du personnel d'accompagnement. En outre, le vélo pliant peut être glissé entre/sous les sièges du train, de telle sorte qu'il ne dérange pas les autres voyageurs.

Par ailleurs, le matériel roulant actuel nécessite des restrictions strictes en matière de transport de vélos/tandems « normaux ». En effet, chaque train n'offre qu'un nombre limité d’emplacements pour les vélos/tandems à emporter.

Il en résulte que l’approche du transport des deux types de vélo est totalement différente, ce qui explique une tarification spécifique.