Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-3944

de Guido De Padt (Open Vld) du 28 décembre 2011

au ministre des Entreprises publiques, de la Politique scientifique et de la Coopération au développement, chargé des Grandes Villes

Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) - Ponctualité des trains - Mesures - Évaluation du personnel

Société nationale des chemins de fer belges
transport de voyageurs
durée du transport

Chronologie

28/12/2011 Envoi question
28/4/2014 Fin de la législature

Réintroduction de : question écrite 5-1639

Question n° 5-3944 du 28 décembre 2011 : (Question posée en néerlandais)

Dire que les trains à l'heure sont de plus en plus rares est un euphémisme. Compte tenu du nombre de voyageurs, seulement 82,9 % des trains ont été à l'heure en 2010 ou ont accusé un retard de moins de six minutes.

On peut encore comprendre que des trains prennent du retard en cours de route en raison des circonstances (imprévues) et qu'ils arrivent donc à destination avec quelques minutes de retard. Il est en revanche particulièrement frappant que de très nombreux trains prennent déjà le départ avec du retard. C'est ainsi que les retards s'accumulent d'un point d'arrêt à l'autre, aboutissant finalement à un retard considérable à la gare de destination.

Dans ce contexte, je souhaiterais obtenir une réponse aux questions suivantes.

1) Quel a été, en 2008, 2009 et 2010, le nombre de trains qui ont pris le départ avec du retard ? Quel a été le retard moyen ?

2) Sur quels trajets le départ s'est-il fait le plus souvent avec du retard et quelle en était la raison principale ?

3) La ministre compte-t-elle prendre des mesures pour que les trains prennent le départ avec une plus grande ponctualité ? Dans l'affirmative, lesquelles ? Peut-elle plaider auprès de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) pour que celle-ci s'y conforme strictement et en tienne compte lors de l'évaluation du personnel ?