Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-3905

de François Bellot (MR) du 2 décembre 2011

à la ministre de la Fonction publique et des Entreprises publiques

Le déploiement des light-train

Société nationale des chemins de fer belges
transport de voyageurs
véhicule sur rails

Chronologie

2/12/2011 Envoi question
7/12/2011 Dossier clôturé

Requalification de : demande d'explications 5-1336

Question n° 5-3905 du 2 décembre 2011 : (Question posée en français)

Voici quelques années, la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) a initié une étude d'ailleurs inscrite au contrat de gestion 2008-2012 sur les possibilités de relation " light-train " et de la compatibilité technique du matériel concerné.

Selon les conclusions de cette étude, dans un certain nombre de cas, ce projet s'avère pertinent.

En fait, cinq trains légers seraient envisagés pour des lignes courtes dans les milieux urbains assez densément peuplés tels qu'Anvers, Nivelles, Liège, Gand et Hasselt.

1) Cette étude étant bouclée, quelles sont les perspectives et les intentions de la SNCB quant au déploiement de ces cinq lignes sachant que leur taux de couverture des dépenses par les recettes varierait de 33 à 54 % avec des automotrices électriques ?

2) Deuxièmement, avez-vous l'intention ou la SNCB a-t-elle l'intention de solliciter les régions afin de prendre en charge le solde des dépenses par rapport aux recettes ?

3) Quelle concertation a été organisée entre la SNCB d'une part, l'État fédéral et les régions d'autre part pour présenter ces études, les insérer éventuellement dans le plan d'investissements 2013-2025 et inclure le principe dans le contrat de gestion 2013-2018 ?