Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-3644

de Bert Anciaux (sp.a) du 7 novembre 2011

au ministre du Climat et de l'Énergie

Surpopulation - Politique - Analyse - Conséquences pour la Belgique - Densité de population - Normes

surpopulation
densité de population
accroissement de population
politique démographique
planification économique

Chronologie

7/11/2011 Envoi question
7/12/2011 Dossier clôturé

Aussi posée à : question écrite 5-3643
Réintroduite comme : question écrite 5-4902

Question n° 5-3644 du 7 novembre 2011 : (Question posée en néerlandais)

Le 31 octobre 2011, la population mondiale a franchi le cap des sept milliards d'individus. Différents leaders d'opinion dans le monde ont déjà exprimé leur préoccupation quant à la surpopulation de la Terre. D'un point de vue politique, cela ne semble cependant pas prioritaire. Les décideurs politiques ne considèrent cela comme prioritaire nulle part si ce n'est en Chine.

On définit la surpopulation comme une population trop importante par rapport à la capacité de charge d'une région. Cette capacité de charge est notamment liée à l'approvisionnement alimentaire ainsi qu'à d'autres indicateurs importants comme l'accès à l'eau potable, au logement, à l'emploi, à l'enseignement, à l'énergie, aux soins de santé ainsi qu'à la mobilité.

Mes questions sont les suivantes :

1) Que pense la ministre de cette question ? Les décideurs politiques belges y prêtent-ils attention ? Par quoi cette attention se traduit-elle ? La Belgique est-elle partisane d'une mise à l'agenda plus fréquente de cette question au niveau international ?

2) La ministre a-t-elle déjà demandé qu'une étude soit menée à ce sujet pour le territoire belge ? Existe-t-il des études ou des indicateurs permettant d'évaluer la capacité de charge de la Belgique en matière de population ? Comment anticipe-t-on la croissance démographique par rapport à la capacité de charge de nos infrastructures ?

3) Existe-t-il en Belgique des normes ou des directives relatives à la densité de population ? La ministre estime-elle que c'est souhaitable ?