Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-3628

de Bert Anciaux (sp.a) du 3 novembre 2011

au ministre du Climat et de l'Énergie

Prix élevé de l'électricité - Différences de prix - Chiffres - Commission de Régulation de l'Électricité et du Gaz (CREG)

prix de l'énergie
énergie électrique
CREG

Chronologie

3/11/2011 Envoi question
7/12/2011 Dossier clôturé

Aussi posée à : question écrite 5-3629
Réintroduite comme : question écrite 5-4901

Question n° 5-3628 du 3 novembre 2011 : (Question posée en néerlandais)

En Belgique, les ménages comme les entreprises paient leur électricité beaucoup plus cher que dans les pays voisins. Telle est la conclusion d'une enquête que le bureau d'études Frontier Economics a présentée mercredi à la Commission de Régulation de l'Électricité et du Gaz (CREG).

En Flandre, une famille moyenne dépense, tout compris, 20,93 eurocentimes par kilowattheure électrique. En Wallonie et à Bruxelles, qui ne connaissent pas les kilowattheures gratuits, le prix est un peu plus élevé, comme en Allemagne. Mais, comparée à la France, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, la Flandre est de 21 à à 57 % plus chère.

Une conclusion analogue s'applique aux clients professionnels. Pour une entreprise industrielle de taille moyenne, le surcoût par rapport au pays limitrophe le moins cher (la France) atteint 48 %.

On sait depuis longtemps que les prix de l'énergie sont nettement trop élevés en Belgique, et j'ai déjà interrogé le ministre à diverses reprises. Ces chiffres ne font que le confirmer.

Voici mes questions :

1) Les prix particulièrement élevés de l'électricité en Belgique ont-ils une explication objective ? Quelle est-elle, selon le ministre ?

2) Partage-t-il mon analyse que le fonctionnement du marché dans ce secteur est manifestement déficient ? Est-il d'accord pour dire que les pouvoirs publics doivent intervenir lorsque le marché est en défaut ? Demandera-t-il une enquête approfondie aux autorités belges de la concurrence ?