Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-2917

de Bert Anciaux (sp.a) du 1 aôut 2011

au ministre du Climat et de l'Énergie

Climat - Services publics - Journée " gros pull "

ministère
économie d'énergie

Chronologie

1/8/2011 Envoi question
1/9/2011 Réponse

Question n° 5-2917 du 1 aôut 2011 : (Question posée en néerlandais)

Le mercredi 16 février 2011, la campagne " dikke-truiendag " a connu sa septième édition en Flandre. De plus en plus d'écoles et d'entreprises de Wallonie et de Bruxelles participent aussi à la journée " gros pull ". La campagne vise à sensibiliser à l'important problème des émissions de CO2 et du réchauffement de la Terre. Elle introduit des petits gestes très simples pouvant néanmoins avoir un effet radical et contribuer même de manière structurelle à la lutte contre l'effet de serre et le changement climatique.

Une stratégie particulièrement efficace de la journée " gros pull " consiste à diminuer le chauffage d'un degré pendant une journée. Ce petit geste simple réduit la consommation de combustible et les émissions de CO2 de 7 %. En portant un pull un peu plus gros, on résout facilement le petit inconfort que l'on pourrait éprouver. La journée " gros pull " vise bien sûr aussi à un changement plus structurel... vers un mieux. Cette journée unique peut y contribuer en créant un moment de discussion et de réflexion et en inaugurant des gestes plus durables.

J'aimerais obtenir une réponse aux questions suivantes :

1) Le ministre reconnaît-il les effets de sensibilisation et les effets concrets positifs de l'organisation d'une journée " gros pull " ?

2) Est-il disposé à organiser aussi dans tous les services de l'autorité fédérale (cellules stratégiques, SPP et SPF, etc.) une journée " gros pull " à partir de 2012 et à confier cette mission formelle aux fonctionnaires dirigeants et autres responsables ?

3) Est-il prêt à demander, à l'occasion de l'organisation de la journée " gros pull ", que des propositions plus durables dans ce domaine soient également étudiées et que des propositions concrètes soient formulées.

Réponse reçue le 1 septembre 2011 :

Je partage effectivement votre avis que des actions telles que la « Journée Gros Pull » peuvent avoir un impact sensibilisateur.

En réponse à votre seconde question, j'ai le plaisir de vous informer que divers services publics fédéraux, comme le Service public fédéral (SPF) Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement, ont déjà organisé plusieurs fois une « Journée Gros Pull ».

Mais des actions de ce genre ne sont évidemment pas les seules que l'autorité fédérale entreprend pour réduire sa propre consommation d'énergie. Plus importante encore qu'une action symbolique organisée une fois par an est une amélioration structurelle de la gestion énergétique des bâtiments publics dans le cadre d'un souci permanent de protection de l'environnement. À cet égard, je citerai comme exemple les actions de FEDESCO et l'introduction du système de gestion écologique EMAS dans les services publics fédéraux.

Avec mes collègues du gouvernement fédéral, je continuerai bien sûr à examiner les mesures complémentaires pouvant être prises pour renforcer le rôle d'exemple de l'administration fédérale.