Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 5-1708

de Bert Anciaux (sp.a) du 10 mars 2011

au ministre du Climat et de l'Énergie

Centrales nucléaires - Maintien en activité - Déclaration contradictoires

centrale nucléaire
déclassement de centrale
énergie nucléaire

Chronologie

10/3/2011 Envoi question
7/12/2011 Dossier clôturé

Aussi posée à : question écrite 5-1707

Question n° 5-1708 du 10 mars 2011 : (Question posée en néerlandais)

Dans une récente émission de Panorama à la VRT, le premier ministre a déclaré que toutes les centrales nucléaires peuvent rester en activité jusqu'en 2025, y compris celles qui n'ont pas été mentionnées dans le « gentlemen's agreement » conclu en 2009 par le premier ministre, Herman Van Rompuy, et le ministre Magnette. Le ministre de l'Énergie a réagi en disant que le gouvernement n'avait encore pris aucune décision à ce sujet et qu'il valait mieux attendre la publication de la vision à long terme de l'Union européenne sur le mix énergétique après 2025.

Je souhaiterais une réponse aux questions suivantes.

1. Quel est le point de vue du gouvernement fédéral dans ce domaine ? Est-il conforme aux déclarations du premier ministre sur le maintien des centrales jusqu'en 2025 ou celles du ministre Magnette différant la décision jusqu'après la publication de la vision à long terme de l'Union européenne sur le mix énergétique ? Ce point de vue peut-il être maintenant communiqué sans ambiguïté ?

2. Comment les ministres expliquent-ils la divergence entre leurs déclarations publiques sur une question aussi cruciale ?