Version à imprimer bilingue Version à imprimer unilingue

Question écrite n° 4-7367

de Karim Van Overmeire (Vlaams Belang) du 26 mars 2010

au ministre de la Défense

Armée belge - Répartition linguistique - Manque de sous-officiers et de volontaires de carrière néerlandophones

armée
emploi des langues

Chronologie

26/3/2010 Envoi question (Fin du délai de réponse: 29/4/2010 )
6/5/2010 Fin de la législature

Question n° 4-7367 du 26 mars 2010 : (Question posée en néerlandais)

En réponse à la question écrite n° 58 du député Eric Libert sur la répartition linguistique du personnel en fonction au sein de l'armée (Chambre, Questions et réponses écrites, n°  52-95, p. 93), le ministre a déclaré que l'objectif de répartition linguistique à l'armée est fixé à 40 % de francophones et 60 % de néerlandophones.

L'aperçu de la situation effective au 1er janvier 2008 montre cependant que ces proportions sont certes atteintes pour les officiers, mais pas pour les sous-officiers (57,19 % de néerlandophones) et encore moins pour les volontaires de carrière (51,82 % de néerlandophones).

1. Quelle est la situation actuelle ?

2. Quelles mesures le ministre prend-il pour résorber rapidement la pénurie de néerlandophones ?

3. Quelle seront les proportions lorsque les projets de réforme auront été exécutés ?