SÉNAT DE BELGIQUE BELGISCHE SENAAT
________________
Session 2011-2012 Zitting 2011-2012
________________
1 février 2012 1 februari 2012
________________
Question écrite n° 5-5429 Schriftelijke vraag nr. 5-5429

de Nele Lijnen (Open Vld)

van Nele Lijnen (Open Vld)

à la ministre de la Justice

aan de minister van Justitie
________________
Grève générale - Participation - Services publics fédéraux - Entreprises publiques - Cellules stratégiques Algemene staking - Deelname - Federale overheidsdiensten - Overheidsbedrijven - Beleidscellen 
________________
grève
droit de grève
fonction publique
ministère
entreprise publique
statistique officielle
syndicat
staking
stakingsrecht
overheidsapparaat
ministerie
overheidsbedrijf
officiële statistiek
vakbond
________ ________
1/2/2012 Verzending vraag
21/3/2012 Antwoord
1/2/2012 Verzending vraag
21/3/2012 Antwoord
________ ________
Aussi posée à : question écrite 5-5419
Aussi posée à : question écrite 5-5420
Aussi posée à : question écrite 5-5421
Aussi posée à : question écrite 5-5422
Aussi posée à : question écrite 5-5423
Aussi posée à : question écrite 5-5424
Aussi posée à : question écrite 5-5425
Aussi posée à : question écrite 5-5426
Aussi posée à : question écrite 5-5427
Aussi posée à : question écrite 5-5428
Aussi posée à : question écrite 5-5430
Aussi posée à : question écrite 5-5431
Aussi posée à : question écrite 5-5432
Aussi posée à : question écrite 5-5433
Aussi posée à : question écrite 5-5434
Aussi posée à : question écrite 5-5435
Aussi posée à : question écrite 5-5436
Aussi posée à : question écrite 5-5437
Aussi posée à : question écrite 5-5419
Aussi posée à : question écrite 5-5420
Aussi posée à : question écrite 5-5421
Aussi posée à : question écrite 5-5422
Aussi posée à : question écrite 5-5423
Aussi posée à : question écrite 5-5424
Aussi posée à : question écrite 5-5425
Aussi posée à : question écrite 5-5426
Aussi posée à : question écrite 5-5427
Aussi posée à : question écrite 5-5428
Aussi posée à : question écrite 5-5430
Aussi posée à : question écrite 5-5431
Aussi posée à : question écrite 5-5432
Aussi posée à : question écrite 5-5433
Aussi posée à : question écrite 5-5434
Aussi posée à : question écrite 5-5435
Aussi posée à : question écrite 5-5436
Aussi posée à : question écrite 5-5437
________ ________
Question n° 5-5429 du 1 février 2012 : (Question posée en néerlandais) Vraag nr. 5-5429 d.d. 1 februari 2012 : (Vraag gesteld in het Nederlands)

Il ressort de sondages d'opinion que seulement une personne sur cinq soutenait la grève générale du 30 janvier 2012. Même au sein des syndicats, les avis sur la question étaient partagés. Malheureusement, le droit de grève a empêché un grand nombre de travailleurs d'exercer leur droit de travailler. Cette situation fausse la représentation de l'incidence réelle de la grève.

C'est pourquoi j'aimerais obtenir une réponse des ministres et des secrétaires d'État aux questions suivantes pour les services administratifs et les entreprises publiques éventuelles qui relèvent de leur compétence :

1) (a) Combien de personnes ont-elles pris part à la grève générale de leur plein gré ?

(b) Combien de ces personnes étaient-elles syndiquées ?

2) Combien de personnes ont-elles pris un jour de congé ?

3) Combien de personnes ne travaillaient-elles de toute façon pas le lundi en raison d'un crédit temps, d'un congé parental ou d'un autre congé thématique ?

4) Combien de personnes se sont-elles fait porter malades ou étaient déjà en congé de maladie ?

5) (a) Combien de personnes ont-elles travaillé chez elles ?

(b) Combien de ces personnes travaillent-elles de toute façon chez elles le lundi ?

6) (a) Combien de personnes ont-elles rendu une attestation de la SNCB pour justifier de leur impossibilité de se rendre sur place ?

(b) Ces personnes ont-elles pu, sans conséquences et tout en étant payées, rester chez elles ou ont-elles dû prendre un jour de congé sans solde ou payé ?

7) (a) Dans quels services ou dans quelles entreprises publiques les personnes désirant travailler ont-elles été empêchées de le faire ?

(b) Quelles mesures ont-elle été prises pour garantir le droit de travailler de ces personnes ?

8) Quelle perte de productivité cette grève a-t-elle engendré pour les services ?

9) Des collaborateurs de cabinet ont-ils également pris part à la grève ?

 

Uit opiniepeilingen bleek dat amper één op vijf achter de algemene staking van 30 januari 2012 stond. Zelfs binnen de vakbonden waren de meningen daarover verdeeld. Helaas werden heel wat werknemers door het recht op staken gehinderd om hun recht op werken uit te oefenen. Hierdoor ontstaat een vertekend beeld over de werkelijke impact van de staking.

Daarom kreeg ik van de geachte ministers en staatssecretarissen graag een antwoord op de volgende vragen voor de administratieve diensten en eventuele overheidsbedrijven die onder zijn of haar bevoegdheden vallen:

1) (a) Hoeveel personen hebben uit vrije wil deelgenomen aan de algemene staking? (b) Hoeveel van deze personen waren aangesloten bij een vakbond?

2) Hoeveel personen hebben een dag verlof genomen?

3) Hoeveel personen werkten sowieso niet op maandag omwille van tijdskrediet, ouderschapsverlof of een ander themaverlof?

4) Hoeveel personen hebben zich ziek gemeld of waren reeds in ziekteverlof?

5) (a) Hoeveel personen hebben thuis gewerkt? (b) Hoeveel van deze personen werken sowieso thuis op maandag?

6) (a) Hoeveel personen hebben een bewijs van NMBS binnengeleverd om aan te tonen dat ze niet ter plaatse geraakten? (b) Mochten deze personen dat zonder gevolg en betalend thuis blijven of moesten zijn een dag onbetaald of betaald verlof nemen?

7) (a) In welke diensten of bij welke overheidsbedrijven werden werkwilligen gehinderd om aan de slag te gaan? (b) Welke actie werd ondernomen om deze mensen hun recht op arbeid te verzekeren?

8) Hoeveel productiviteitsverlies heeft deze staking opgeleverd voor de diensten?

9) Waren er ook kabinetsmedewerkers die hebben deelgenomen aan de staking?

 
Réponse reçue le 21 mars 2012 : Antwoord ontvangen op 21 maart 2012 :

1. a) En ce qui concerne le Service public fédéral (SPF) Justice un total de 3 208 agents ont participé à la grève générale.

b) Nous n’avons pas connaissance de l’affiliation ou non de ces membres du personnel à un syndicat.

2. 315 collaborateurs du SPF Justice ont pris un jour de congé le 30 janvier 2012.

3. 2701 membres du personnel du SPF Justice ne travaillent pas le lundi en raison de leur travail à temps partiel, d’un congé parental, de leur horaire de travail normal ou encore d’un autre congé thématique.

4. Un total de 959 collaborateurs étaient en congé maladie le 30 janvier 2012.

5. a) et b) Le nombre de personnes ayant notifié qu’elle ont travaillé chez elles est de 148 dont 35 personnes (en dehors des magistrats, greffiers, etc. qui travaillent régulièrement à la maison) travaillent habituellement le lundi à domicile.

Notons que la majorité des agents du SPF Justice ont la possibilité de lire leurs mails professionnels sur leur PC privé à la maison. Beaucoup utilisent cette opportunité.

6. a) Nous ne disposons pas d’un nombre exact d’attestations de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB). Dans certains cas, l’attestation n’a pu être délivrée par la compagnie de transports en commun.

b) Les agents étaient invités à prendre toutes les dispositions nécessaires afin de pouvoir se rendre sur leur lieu de travail et les agents utilisant habituellement la voiture pour venir travailler sont censés utiliser celle-ci pour venir travailler les jours de grève.

Si néanmoins les agents ne pouvaient se rendre sur leur lieu de travail, ils étaient tenus de fournir à leur service du personnel une attestation délivrée par la compagnie de transports en commun ou, si l'attestation ne peut être délivrée, une déclaration sur l'honneur. Les membres du personnel étaient également invités à faire du télétravail ce jour de grève.

7. À notre connaissance, les travailleurs n’ont pas été empêchés de travailler.

8. Nous ne disposons pas de données chiffrées à ce sujet.

9. Les membres de la Cellule Stratégique n’ont pas participé à la grève générale du 30 janvier 2012.

1. a) 3208 ambtenaren van de Federale Overheidsdienst (FOD) Justitie hebben aan de algemene staking deelgenomen.

b) Wij weten niet of deze personeelsleden lid zijn van een vakbond.

2. 315 medewerkers van de FOD Justitie hebben op 30 januari 2012 een dag vakantie genomen.

3. 2 701 personeelsleden van de FOD Justitie werken 's maandags niet wegens hun deeltijds rooster, ouderschapsverlof, normaal rooster of nog een ander thematisch verlof.

4. 959 medewerkers hadden op 30 januari 2012 ziekteverlof.

5. a) en b) 148 personen hadden verwittigd dat zij thuis zouden werken. 35 onder hen (behalve magistraten, griffiers, enz. die regelmatig thuis werken) werken 's maandags gewoonlijk thuis. De meeste ambtenaren van de FOD Justitie kunnen de e-mails van het werk op hun persoonlijke computer thuis lezen. Velen maken van deze mogelijkheid gebruik.

6. a) We kennen het precieze aantal Nationale Maatschappij der Belgische Spoorwegen (NMBS)-attesten niet. In sommige gevallen heeft de openbare vervoersmaatschappij geen attest kunnen afleveren.

b) Er is de ambtenaren gevraagd om de nodige schikkingen te treffen om op het werk te geraken, en de ambtenaren die gewoonlijk per wagen naar het werk komen, worden verondersteld dit ook te doen op stakingsdagen.

Indien de ambtenaren toch niet op hun werk konden geraken, moesten zij de personeelsdienst een door de vervoersmaatschappij uitgereikt bewijs bezorgen of, indien het bewijs niet kon worden uitgereikt, een verklaring op erewoord. Ook was de personeelsleden verzocht om op deze stakingsdag te telewerken.

7. Voor zover wij weten, zijn er geen werknemers verhinderd te werken.

8. Wij hebben hierover geen statistische gegevens.

9. De leden van de cel Beleidsvoorbereiding hebben niet deelgenomen aan de algemene staking van 30 januari 2012.