SÉNAT DE BELGIQUE BELGISCHE SENAAT
________________
Session 2013-2014 Zitting 2013-2014
________________
6 novembre 2013 6 november 2013
________________
Question écrite n° 5-10323 Schriftelijke vraag nr. 5-10323

de Olga Zrihen (PS)

van Olga Zrihen (PS)

au vice-premier ministre et ministre de l'Économie, des Consommateurs et de la Mer du Nord

aan de vice-eersteminister en minister van Economie, Consumenten en Noordzee
________________
la transparence des entreprises en matière d'approvisionnement en minerais et en matériaux nécessaires à leurs productions de transparantie van ondernemingen inzake hun bevoorrading in mineralen en materialen die nodig zijn voor hun productie 
________________
industrie électronique
téléphone mobile
extraction minière
industrie informatique
guerre
matière première
moralité de la vie économique
produit minier
ressource minérale
ordinateur
elektronische industrie
mobiele telefoon
winning van delfstoffen
informatiemarkt
oorlog
grondstof
economische ethiek
mijnbouwproduct
minerale reserves
computer
________ ________
6/11/2013 Verzending vraag
28/4/2014 Einde zittingsperiode
6/11/2013 Verzending vraag
28/4/2014 Einde zittingsperiode
________ ________
Requalification de : demande d'explications 5-3849 Requalification de : demande d'explications 5-3849
________ ________
Question n° 5-10323 du 6 novembre 2013 : (Question posée en français) Vraag nr. 5-10323 d.d. 6 november 2013 : (Vraag gesteld in het Frans)

Nul ne peut contester aujourd'hui l'importance prise dans notre quotidien par nombre de technologies notamment liées à l'information et à la communication. L'industrie de la téléphonie mobile et autres TIC connaît ainsi une croissance toujours exponentielle puisque près de la moitié de l'humanité possède un téléphone portable et contribue - certes bien souvent indirectement et involontairement - au financement de situations de guerre. Car les GSM et autres appareils électroniques de communication contiennent des minerais issus de zones de conflits où les droits humains sont bafoués. Ces minerais proviennent notamment de mines dans l'Est du Congo où des milices armées exploitent les populations pour extraire de la roche les précieux minerais.

En juillet 2012, une résolution du Sénat belge demandait à ce que les entreprises s'alimentant dans les zones instables puissent démontrer au public qu'elles disposent de procédures les empêchant d'être impliquées directement ou indirectement dans les graves atteintes et violations aux droits de l'Homme ou autres exactions qui y sont perpétrées. Il s'agissait notamment des possibilités technologiques de traçabilité par signature géologique dès lors que le lieu d'extraction des matériaux peut être connu en raison d'une empreinte géologique spécifique. Référence à la notion de " diligence raisonnable " de l'OCDE y était également faite.

Monsieur le Ministre :

- Quelles ont été les suites réservées à la résolution " visant à imposer aux entreprises de production d'électronique, de téléphonie mobile et autres technologies de l'information et de communication distribuant sur le territoire belge à faire œuvre de plus de transparence dans leur politique d'approvisionnement en minerais et matériaux nécessaires à leurs productions " adoptée au Sénat en juillet 2012 ?

- Sur quel agenda européen pensez-vous qu'il serait possible d'inscrire ce point pour que le dossier avance ?

- Avez-vous d'autres échos de l'intérêt qui y est porté ?

 

Niemand zal het belang van technologie in ons dagelijks leven ontkennen, en met name van alle technologische toepassingen die te maken hebben met informatie en communicatie. De industrie van de mobiele telefonie en andere ICT-sectoren groeien exponentieel vermits ongeveer de helft van de mensheid een mobiele telefoon bezit. Daarmee worden, vaak onrechtstreeks en onvrijwillig, oorlogssituaties gefinancierd. Gsm's en andere elektronische communicatieapparatuur bevatten immers mineralen afkomstig uit conflictgebieden waar de mensenrechten worden geschonden. Die delfstoffen komen met name uit de mijnen in Oost-Congo, waar gewapende milities de bevolking uitbuiten bij de ontginning van de kostbare mineralen.

In juli 2012 werd in een resolutie van de Belgische Senaat gevraagd dat de bedrijven die zich in instabiele zones bevoorraden zouden kunnen aantonen dat ze over procedures beschikken die verhinderen dat ze rechtstreeks of onrechtstreeks betrokken zouden kunnen zijn in ernstige mensenrechtenschendingen of andere wandaden die er gepleegd worden. Dat kan onder meer dankzij de technologie die het mogelijk maakt om delfstoffen te traceren, doordat de plaats van extractie via een specifieke geologische vingerafdruk kan worden geïdentificeerd. Er werd eveneens verwezen naar de notie van due diligence of gepaste zorgvuldigheid die binnen de OESO wordt gehanteerd.

Mijn vragen aan de minister zijn de volgende:

- Welk gevolg werd gegeven aan de resolutie 'die ertoe strekt de producenten van elektronica, mobiele telefonie en andere informatie- en communicatietechnologieën die op Belgisch grondgebied leveren, te verplichten meer transparantie aan de dag te leggen in hun beleid inzake bevoorrading in mineralen en materialen die nodig zijn voor hun productie' die door de Senaat werd aangenomen in juli 2012?

- Op welke Europese agenda kan dit punt worden ingeschreven om vooruitgang te boeken in dit dossier?

- Wordt er elders enig belang gehecht aan dit thema?