Traces du passé

Quelle législation a influé sur votre vie? Comment les choses se passaient-elles dans l'enceinte du Parlement? Quels sénateurs se sont battus pour vos droits? Cette rubrique présente des récits insolites basés sur des documents d'archive du Sénat.

En 2017 et 2018, nous commémorons la Première Guerre mondiale. L’accent est mis sur les traces du passé relatives au Sénat.

Charles de Broqueville

Charles de Broqueville : « Ce peuple, même s'il était vaincu, ne sera jamais soumis »

4 août 1914 – La Belgique entre en guerre. Au Parlement, le chef du gouvernement, Charles de Broqueville, encourage l'assemblée.

publié le
20/07/2018

Paul Berryer

Paul Berryer, l'engagement catholique dans les bons comme dans les mauvais moments

Le sénateur catholique Paul Berryer devient ministre de l'Intérieur juste avant la guerre. Depuis la petite station balnéaire française de Sainte-Adresse, il dirige le service des réfugiés et les colonies scolaires.

publié le
25/05/2018

Ernest Solvay

Solvay : l'optimisme du progrès au Sénat

Ernest Solvay est l'un des pères fondateurs de l'entreprise chimique mondialement connue qui porte son nom. Durant la Première Guerre mondiale, ce capitaine d'industrie, chimiste et ancien sénateur, consacre une partie de sa fortune au ravitaillement en vivres de la population belge éprouvée par la famine.

publié le
13/03/2018

Un diplomate qui choisit de rester au pays

Un diplomate qui choisit de rester au pays

Grâce à sa charge de ministre des Affaires étrangères du roi Léopold II, le baron Paul de Favereau occupe le sommet de la sphère politique nationale et internationale. La Première Guerre Mondiale vient toutefois rebattre radicalement les cartes. Le diplomate fait ce que le gouvernement attend de lui et retourne dans son petit village de Bende-Jenneret...
(Portrait du Président du Sénat Baron Paul de Favereau - coll. Sénat de Belgique, Philippe Swyncop, 1920)

publié le
18/01/2018

Sénateur condamné à mort

Sénateur condamné à mort

Les membres de la Haute Assemblée belge n'échappent pas aux accusations et condamnations de l'occupant allemand durant la Première Guerre mondiale. Léon Colleaux est de ceux-là.

publié le
27/11/2017

Un aristocrate au front

Un aristocrate au front

La noblesse a évidemment joué son rôle dans la guerre. Le sénateur Robert d'Ursel se porte immédiatement volontaire dans l'armée belge. Son parcours militaire commencera sur le front de l'Yser, mais il sera très différent de celui du simple soldat des tranchées...

publié le
10/10/2017

Antoine Depage, plusieurs rendez-vous avec l'histoire

Antoine Depage, plusieurs rendez-vous avec l'histoire

Durant la Première Guerre mondiale, Antoine Depage a apporté des innovations et des améliorations au traitement médical des soldats blessés. À l'issue de la Grande Guerre, il devint sénateur à son corps défendant. Qui était-il et quels furent ses engagements, au Sénat et en dehors? Découvrez son itinéraire singulier comme médecin et comme homme politique et laissez-vous inspirer par son engagement.

publié le
21/08/2017

Eugène Goblet d'Alviella, sénateur et ministre

Eugène Goblet d'Alviella, sénateur et ministre...

Imaginez-vous la situation : vous devenez membre du gouvernement, mais aucune compétence concrète ne vous est attribuée. Le Comte Eugène Goblet d'Alviella aurait-il été flatté d'être ainsi sollicité ? Ministre sans portefeuille : voilà une expression qui, aujourd'hui, nous fait un peu penser à un lot de consolation politique. Plus aucun ministre sans portefeuille n'a été nommé depuis 1950. Le dernier en date fut Octave Dierckx, en 1949. En revanche, des personnalités politiques sont encore régulièrement nommées ministres d'État. Il s'agit aujourd'hui d'un titre honorifique conféré en reconnaissance du sens de l'État et des mérites de l'intéressé. Mais il y a cent ans, l'octroi de ces deux titres participait d'une stratégie politique raisonnée.

publié le
11/07/2017

Le sénateur et le soldat inconnu

Le sénateur et le soldat inconnu

Le sénateur Jean-Alphonse Carpentier a été volontaire de guerre pendant la Grande Guerre. Dès la fin de la guerre, il voulut immortaliser par un monument en l'honneur du Soldat inconnu le courage et l'esprit de sacrifice dont il avait été témoin. Qui était ce sénateur qui milita pour la reconnaissance et le respect de tous ceux qui combattirent pour la patrie?

publié le
6/06/2017

Des diplomates soulagent la famine en Belgique occupée

Des diplomates soulagent la famine en Belgique occupée

Peu après la Première Guerre mondiale, le Parlement a rendu hommage à trois diplomates étrangers d’exception. Ils sont à ce jour les seules personnalités étrangères à être honorées d’un buste à leur effigie dans les couloirs du Sénat.

publié le
19/04/2017

Cri du coeur d'un condamné à mort

Cri du coeur d'un condamné à mort

Une découverte insolite et lourde de conséquences dans l'hémicycle du Sénat…
Peu après la Première Guerre mondiale, le sénateur Étienne de Vrière découvre dans son pupitre un petit mot contenant une demande peu banale.
Pourquoi Oscar Hernalsteens, un des accusés jugés en ce lieu et condamnés à mort par l'occupant allemand, a-t-il laissé là ce petit bout de papier rédigé durant son procès?

publié le
08/03/2017

Alexandre Braun

Un tribunal de guerre allemand au Sénat

L'avocat Alexandre Braun est sénateur quand la Grande Guerre éclate le 4 août 1914. D'origine allemande, comment vit-il la Première Guerre mondiale et l'occupation allemande en Belgique?

publié le
07/02/2017

Alexandre Braun

Le Parlement durant la Grande Guerre

En pleines vacances parlementaires, le 4 août 1914, le Roi Albert 1er convoque tous les députés et les sénateurs.

publié le
04/08/2014